Il est beau mon panneau, ou bien?

Un autre esprit retors m’a récemment soufflé une thématique qui mérite attention: la signalisation urbaine pléthorique. C’est effectivement un mal très répandu sous nos latitudes. Il y a ces panneaux qui ne servent strictement à rien, très prisés en Suisse allemande où la politesse est une éthique – Auf Widersehen und schöne Heimreise –, il y a ces panneaux qui résonnent comme une supplication pour que vous vous arrêtiez – Pétaouchnok, cité d’avenir et de culture ou St-Creux-des-Bas-Joli, ville fleurie – et il y a cette forêt de panneaux qui vous désoriente.

Mettez-vous en instant dans la peau de quelqu’un qui ne connaît pas Neuchâtel et essaye de trouver son chemin aux différents carrefours. Bonne chance! Lire ces panneaux, qui se font de l’ombre, tout en étant attentif à la circulation est une gageure.

Signalisation routière à Neuchâtel

D’où mes observations:

  • L’esthétique d’une ville ne me semble pas un point superficiel et force est de constater que ces amas de panneaux (souvent superflus) les enlaidissent. Prendre soin de sa ville c’est aussi porter une attention à l’ensemble du mobilier urbain.
  • Est-il raisonnable d’avoir tous ces panneaux à l’heure des GPS et des smartphones?
  • Une expérience menée dans une ville nordique – encore eux…. heureusement qu’on y mange comme des gueux et que le soleil ne se lève pas l’hiver sinon nous n’aurions aucune raison de ne pas y vivre – tend à démontrer que l’absence complète de signalisation diminue les accidents. Suivez l’étonnante démonstration du maire.
  • De plus ces panneaux coûtent très chers.

La ville de Vevey vient d’inaugurer une nouvelle signalétique, apparemment très fonctionnelle. Pour ceux qui aiment le beau travail de graphisme, je ne peux m’empêcher vous soumettre la signalétique de Porto. Du bel ouvrage présenté dans cette vidéo.

Maintenu que vous avez vu ce que Porto a fait, ne trouvez-vous pas que nous pourrions nous donner un peu plus de peine?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *